Profitez de la Livraison gratuite à partir de 250€ HT
Le spécialiste de la cire à épiler destinée aux esthéticiennes, aux instituts de beauté et aux spas.
Conseils et astuces

Destination : Turêvetavie

En ce moment, il y a comme une ambiance de voyage qui flotte dans l’air, comme une envie de découverte, comme une besoin de nouveaux horizons, comme si nous étions poussées vers un chemin inconnu et pourtant irrésistible…
Un besoin de renouveau, comme si on sentait que le champ des possibles s’ouvrait à nous mais que nous n’en avions pas encore connaissance…

Nous vous proposons aujourd’hui un article/story, à la fois article, à la fois histoire, entre mythe et réalité, il vous amènera à vous poser certaines questions et pourquoi pas vous permettra certaines révélations !

ALORS C’EST PARTI…… 🙂 POUR LE DÉCOLLAGE A DESTINATION DE «TURÊVETAVIE»

« Mesdames, bienvenues sur le vol « Dream Beauty Fly by Fille Au Pluriel », votre voyage débute dès à présent. Merci de garder les yeux ouverts, d’avoir un esprit léger et dispo. Pendant ce vol nous allons vous envoyer de bonnes doses de peps, de confiance en vous, si le temps le permet nous survolerons de charmantes îles assez incroyables. Veuillez vérifier que vous êtes confortablement installées et que rien ne viendra perturber cet instant unique à la rencontre de vous-même, de vos espérances  et de vos rêves »

Pendant ce vol nous vous proposons une courte introspection d’ordre professionnelle, mais si le cœur vous en dit il est possible de l’adapter également à votre vie perso 😉, comme tout est lié, ne choisissez pas, laissez-vous guider et les choses se feront d’elles-mêmes !

 

ON CONTINUE ????…… 🙂

« Mesdames, pendant la phase de décollage et pendant tout le vol, nous vous remercions de garder à l’esprit que ceci est un vol fantaisiste, qui n’a pour but que de vous rapprocher de vos rêves, et de vous aider à passer à l’action. Nous vous rappelons que votre destination finale est l’île de «Turêvetavie», mais que vous ne serez pas obligé de descendre de l’avion à l’atterrissage. Nous vous souhaitons bon vol en notre compagnie.

Pour débuter cette phase de décollage, nous allons parler de nos rêves, nos envies, nos besoins »

-Pourquoi nos rêves sont-ils si éloignés de ce que nous visons au quotidien ?
-Pourquoi lorsque nous pensons ou que vous réfléchissons, nous voyons les choses en couleur, en grand et en positif ?
-Pourquoi y-a-t-il tant de différence entre nos songes et notre réalité ?

Lorsque nous sommes dans nos songes, nos rêves, nos envies, nous voyons grand, nous voyons beau, nous voyons prospérité, nous voyons réussite, nous voyons joie et bonheur, bonne humeur et vitalité…Tout cela en «positive attitude», n’est-ce pas ?

Mais lorsque nous sommes dans le réel, très rapidement nous nous faisons rattraper par nos doutes, nos peurs limitantes, nos barrières à ne pas franchir, nous limitons notre élan, notre vitesse, notre entrain.

La faute à qui ? A qui incombe la faute lorsque nous n’arrivons pas à aller au bout de nos idées, de nos envies, de nos souhaits ?

Qui porte le chapeau ? Qui nous empêche de réussir ? Avez-vous identifié le ou les coupable(s) ?

«Bonjour, ici le Capitaine du vol «Dream Beauty Fly by Fille Au Pluriel», nous traversons actuellement une zone de turbulence. Pour faire retomber la pression, merci d’effectuer 3 belles respirations abdominales afin de relâcher les tensions de votre corps. Nous allons dévier légèrement de notre trajectoire. Vous pouvez lâcher prise en toute confiance  (et conscience !) »

Oui.… à qui la faute ? Sûrement les mêmes comme toujours… LES AUTRES !

Ceux qui ne nous comprennent pas, ceux qui ne nous aident pas, ceux qui ne nous voient pas comme une véritable pro, ceux qui pensent que c’est impossible, ceux qui nous disent que c’est compliqué, que ce n’est plus aussi simple qu’avant. Ceux qui rajoutent qu’il faut de l’argent…
Toutes ces personnes pour certaines qui nous aiment et nous veulent du bien mais qui pourtant pour des raisons qui vous échappent nous disent des choses qui nous font du mal …

 

« Chers passagers, nous survolons actuellement l’archipel paradisiaque de «Réalité Beach Resort», avec ses îles sublimes : «Tu-peu-pa», «Cépa-un-boulo», «Cé-tro-compliqué», «Fo-dé-sous», «Cé-pa-possible». Admirez la splendeur de ces îles millénaires ! Elles ont un incroyable pouvoir…. On dit que ceux qui y vivent sont envoûtés par des idées qui les empêchent de de la quitter. On dit même que certains ne se sont jamais aventurés de l’autre côté de l’archipel, car la légende dit que si l’on y passe plus d’une semaine on n’en revient jamais !» (Ça fait trop peur, NON ???!!!!!!)

Lorsque l’on est entouré de personnes (adorables, puisqu’elles veulent notre bien), qui ont des peurs et qui ont des pensées limitantes, c’est en toute logique et avec beaucoup d’amour et de bienveillance qu’elles nous offrent pour nous faire réagir et nous amener sur la voie de la (leur) sagesse des :
«Fais pas ci, fais pas ça »,  «Mais t’es folle où quoi ? »,  « Ça n’existe pas ! », « Ce n’est pas pour toi ! »
Ces personnes (adorables) qui nous entourent, nous disent ce qui est bien pour nous, mais avec un point de vue égocentré, c’est-à-dire comme s’il s’agissait d’elles-mêmes !
Or, lorsque vous échangez avec quelqu’un vous auriez tendance à vouloir son avis, mais VOUS concernant  !

Pourtant  la plupart du temps c’est IM-PO-SSIBLE ! (Sauf si vous parlez avec le Dalaï-lama 🙂 bien sûr).  J’avoue, c’est un peu tiré par les cheveux mais le gros de la compréhension est là.

N’attendez pas de votre entourage qu’il soit un moteur pour vous, s’il l’est c’est ok, et ce sera un plus pour vous. Mais quoiqu’il arrive, les décisions, les choix, les rêves, les passages à l’action, doivent être motivés et initiés par votre seule conscience et volonté.

Personne ne peut être responsable de vos échecs à par vous, et on ne vous le répétera jamais assez : les échecs ne sont jamais négatifs ! Quoiqu’il arrive, si vous vous trompez, vous aurez appris quelque chose sur vous, sur la situation, vous aurez acquis une expérience.

Lorsqu’un enfant commence à marcher, avez-vous remarqué comme les adultes qui l’entourent, l’accompagnent, comme ils le félicitent et l’encouragent à recommencer même lorsqu’il trébuche et tombe ?
On dirait bien que cette notion se perd au fur et à mesure que nous grandissons n’est-ce-pas ?

Pourquoi cette amnésie soudaine ? Pourquoi lorsqu’adulte nous tombons on ne nous dit pas :
« Bravo tu as essayé c’est bien ! Je suis fière de toi, recommence, je t’aide si tu veux….»

Si nous restions sur ce modèle de l’enfance, nous pourrions une fois adulte encourager nos semblables de la même manière, ce serait quand même bien plus boostant pour nous tous ! 😉

 

«Chers passagers nous survolons maintenant l’île sublime de « Cétoilaboss », île très réputée pour tous les amoureux du développement de soi, des prises de conscience en tout genre. Cette île, plutôt récente est très prospère et pour une raison que nous ignorons encore, elle grandit chaque année de plusieurs dizaines de kilomètres carrés. Certains géologues affirment que les habitants de Cétoilaboss  (les Cétoilabossiens) ont un tel pouvoir conscient de leurs possibilités qu’ils participeraient au déploiement de l’île grâce aux nombres de rêves qu’ils créent et concrétisent dans leur quotidien.»

Lorsque l’on rêve, imagine, souhaite, peu importe le mot cela se rejoint, on met en place dans une zone de notre cerveau la possibilité de matérialiser les choses dans le concret, dans la matière, autrement dit, nous avons la possibilité de passer à l’action et d’en faire une réalité plutôt qu’un rêve.
Pour certaines personnes c’est plus simple que pour d’autres. Pourquoi ? Parce qu’elles font les choses avec l’instinct, elles ne se posent pas de questions (ou du moins elles se posent les questions essentielles seulement), elles ont depuis longtemps compris que la mise en route du rêve apportait des solutions au fur et à mesure et que d’attendre que tout soit parfait ne servait à rien.

Mais alors comment faire ?

Pour commencer, adhérez au fait que les autres (la famille, les amis, certains professionnels), n’ont pas toujours les clés pour vous aider et qu’ils ne sont pas forcément mieux placés pour vous répondre. Qu’ils vous renverront leurs peurs et leurs pensées limitantes, ce qui ne vous amènera rien de positif !
Tout est une histoire de confiance, nous portons bien souvent toutes les bonnes réponses en nous. Toutes les formules, toutes les idées, nous les avons, elles coexistent avec nos peurs !

Nous pourrions penser que nous maîtrisons notre sujet, que nous avons en tête des choses que nous sommes seules à comprendre, connaître et maîtriser. Que nous n’avons pas besoin des autres…
Si, si on vous l’assure, vous n’en n’avez pas toujours besoin !
Exercice :
Prenez quelques instants, et réfléchissez. Dans quelles situations avez-vous besoin des autres ? (hormis le banquier, comptable etc ).
Maintenant demandez-vous si vraiment vous ne pouvez pas faire les choses toute seule, ou différemment (même s’il faut changer votre organisation, la façon habituelle de procéder etc…). Alors ? Ben oui, vous pouvez ! Vous voyez, c’est dans votre tête !

-Attention si vous avez commencé par penser, oui mais alors, et si, et non parce que de toute façon etc…. Vous êtes en train de vous trouver des excuses…
Vous êtes dans tous vos potentiels et de façon illimitée ! Nous pouvons vous l’assurer !

«Chers passagers, nous voici actuellement au-dessus de l’île de « Toutépossible », cette île millénaire a été découverte récemment, il semble que les hommes l’aient oubliée, ou que l’on en avait interdit l’accès, on dit que seuls ceux qui croient en elle, peuvent la trouver. Si vous ne l’apercevez pas encore par le hublot, merci de penser fort à elle, elle devrait vous apparaître sur votre droite. On dit aussi que ceux qui y vivent ne peuvent plus vivre ailleurs tellement ils s’y sentent bien, tellement leur vie est devenue simple depuis qu’ils s’y sont installés. »

Lorsque l’on intègre le fait que tout est possible dans notre vie, alors cela le devient.
Puisque nous sommes en permanence dans un monde qui évolue dans la négativité, les infos/intox, les limites, les peurs, et les troubles divers, nous mentalisons le fait de devoir suivre une norme.
Même si celle -ci ne vous convient pas. Pourtant il y a d’autres possibilités comme aller par exemple sur l’île de «Toutépossible», ou sur une autre île toute aussi agréable et intéressante, à vous de voyager et de les découvrir.

Il est possible de vivre autrement, avec plus d’envie, de vie, plus de joie, plus de sérénité, de ne pas se sentir obligé de se calquer sur ce qui existe et/ou se fait déjà.
Il est possible de suivre votre voie, celle qui vous rend heureuse, celle qui vous permet d’être vous, avec tout votre potentiel. Il faut juste accepter que cela existe et que cela soit possible.

Tout est dans l’action, rêver c’est bien, passer à l’action c’est indispensable.

Pensez à ces gens partis de rien (pas d’argent, pas de famille, parfois malades ou handicapés, et même vivant dans la rue !) qui ont réussi.
80% de personnes ayant eu les plus belles réussites de la planète, sont parties de zéro !  mais ils croyaient en eux, ils pensaient que leur rêve était réalisable et ils se sont lancés !

Ils y sont arrivés, pourquoi pas vous ?

Vos rêves sont réalisables, peut-être avec des étapes intermédiaires pour certaines, peut-être avec des années d’efforts pour d’autres, peut-être pour un temps, jusqu’au prochain rêve…

 

« Chers passagers, nous arrivons à destination prévue, votre fabuleuse île «Turêvetavie». Ici vous aurez pendant votre semaine de congés tout le loisir de construire, d’imaginer, de peaufiner, de lister, de travailler à vos rêves. Nous vous rappelons, que rien n’est impossible et que tout peut se faire, il suffit pour commencer votre séjour, de passer au bureau des entrées et de demander «le soin détox des peurs et des idées limitantes», puis d’aller droit à vos buts !

Nous espérons que ce vol vous a donné entière satisfaction et que votre destination finale vous enchantera ».

 

NB : Si toutefois le rêve était inaccessible (pour des raisons externes, c’est-à-dire, un parent à s’occuper, un truc qui nous lie à une situation que nous ne pouvons pas régler car elle ne dépend pas de nous (attention ne pas se voiler la face et se trouver des excuses !) c’est seulement si cela n’est pas possible. Le bon moyen de ne pas se sentir privé de ses rêves et d’accepter la situation telle qu’elle est, et de construire des rêves autour de celle-ci, parfois pour un temps, parfois pour toujours, mais de toute façon en conscience !

Epilogue : On dit que lors de l’atterrissage sur l’île de « Turêvetavie », tous les passagers descendirent de l’avion. Que pour certains les rêves se sont réalisés très vite, que pour d’autres cela a mis plus longtemps, mais que tous sans exception, ont retrouvé le bonheur ultime de la fabuleuse petite flamme qui brûle dans leur cœur.

L’équipe du “Dream Beauty Fly by Fille Au Pluriel” vous souhaite de belles vacances, de magnifiques voyages, de passionnantes réflexions 😉

Quant à moi, comme le disait Jacques Brel :

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns »

Fille au Pluriel a été créée en 2013 pour devenir la marque de référence des cires à épiler en Europe, pour les instituts de beauté et les SPA. Parce qu'une peau lisse, douce et délicate fait partie de l'idéal féminin, nous avons repensé pour vous le rituel de l'épilation, la cire de demain. Bienvenue dans notre boutique en ligne Fille au Pluriel www.filleaupluriel.fr

Cet article a 4 commentaires

  1. Justine

    Très bel article ! Tellement pertinent et motivant ! Merci !

  2. Angélique

    Merci à vous d’avoir pris le temps de la rédaction de ce formidable et touchant article…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Banner